10 ans du Buisson Ardent

Une veillée de louange et de témoignages pour rendre grâce pour les 10 ans du groupe

L’épisode du Buisson Ardent !

Un des sommets de l’Ancien Testament où Dieu dit : « J’ai vu, oui, j’ai vu la misère de mon peuple qui est en Égypte, et j’ai entendu ses cris sous les coups de ses oppresseurs. Oui, je connais ses souffrances. Je suis descendu pour le délivrer de la main des Égyptiens et le faire monter de ce pays vers un beau et vaste pays, vers un pays, ruisselant de lait et de miel… » (Ex 3,7-8). En ce lieu, Dieu révèle son nom -YAHWÉ- à Moïse (Ex 3,14). Et Moïse, choisi par Dieu, est envoyé pour délivrer son peuple de la servitude et le guider jusqu’en Terre Promise (Ex 3,10).

Ce n’est pas cet événement multimillénaire que l’église Saint Martin de Cambrai a fêté le samedi 4 mai, mais les 10 ans de la fondation du groupe du Buisson Ardent.

Il y a dix ans, une dizaine de jeunes, après avoir vécu un temps fort de trois jours, ont éprouvé le besoin de continuer cette expérience d’intimité avec Le Seigneur et de vie fraternelle. Et c’est ainsi qu’ont commencé les rencontres mensuelles du groupe.

Se posait la question du nom du groupe. Alors que chaque membre était invité à prier pour recevoir ce nom de Dieu, Sébastien, tondant sa pelouse (« l’Esprit-Saint souffle où il veut »), a pensé à « Buisson Ardent » ; Vincent, visitant la cathédrale, a vu le lectionnaire ouvert sur ce passage biblique et une amie du groupe, en pèlerinage en Terre Sainte avec Mgr Garnier, se trouvait dans les mêmes temps au Mont Sinaï, lieu mémoire de cet évènement ! Coïncidences ? Non : le Saint-Esprit, à l’écoute duquel les jeunes continuent d’exercer leurs cœurs.

Comme le peuple hébreux cheminant au désert, le groupe est passé de ville en ville dans le diocèse, puis d’église en église dans la ville de Cambrai ; actuellement il dresse sa tente à l’église Saint Martin où il continue sa mission de louer et d’adorer Le Seigneur. De ce « Thabor », il descend régulièrement pour annoncer la Bonne Nouvelle de l’amour de Dieu. A ce titre, les jeunes du groupe participent pleinement à l’année de la mission vécue par le doyenné de Cambrai.

Au cours de la veillée, Noémie, Manu et Mélanie ont témoigné de leur croissance dans la foi grâce au groupe. Après être venus amenés par les parents, ou pour rendre service en jouant de la musique, ou en recherche, ils ont rencontré Le Seigneur et ont trouvé des frères et sœurs. Ils ont découvert cette fraternité qui aide à poser des pas dans la foi, qui apprend à pardonner et à demander pardon ; ils ont expérimenté les oui à Dieu qui sont porteurs de guérison, même physiques.

Robert Touret, coordinateur des groupes de prière diocésain du Renouveau charismatique, a rendu grâce à Dieu pour les fruits que porte le groupe du Buisson Ardent et a prié pour que chacun des membres devienne toujours plus un Buisson Ardent pour l’Eglise et pour les jeunes en manque de repères.

 

Que la figure et la mission de Moïse au Buisson Ardent continue d'inspirer le groupe et chacun de ses membres. 

"De Jacob, Dieu fit sortir un homme de miséricorde, qui trouva grâce aux yeux de tous et fut aimé de Dieu et des hommes : Moïse, dont la mémoire est en bénédiction... Il l’a consacré pour sa fidélité et sa douceur et l’a choisi entre tous les vivants. Il lui a fait entendre sa voix et l’a introduit dans la nuée obscure ; face à face, il lui a donné ses commandements, loi de vie et de savoir, pour enseigner l’Alliance à Jacob et ses décrets à Israël." (Si 45,1-5)

 

Crédit photos : Anthony L.

Article publié par Service com • Publié Lundi 06 mai 2019 • 560 visites

keyboard_arrow_up