Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

15 août : Assomption de la Vierge Marie

Depuis le Lundi 15 août 2016

Le mot latin assumptio vient du verbe ad-sumere « prendre pour soi », « tirer à soi ». La Solennité de l’Assomption de Marie célèbre la glorification de la Mère de Dieu.

 

Les Écritures canoniques ne parlent pas de ce mystère, mais très vite la foi de l’Église en a témoigné : dès la fin du ve siècle, on enregistre des allusions à une fête de la « dormition » ou du « passage » de Marie.

 

Le 1er novembre 1950, Pie XII a défini solennellement le dogme de l’Assomption de Notre-Dame, dans les termes suivants : « Marie, l’Immaculée Mère de Dieu, toujours Vierge, à la fin de sa vie terrestre, a été élevée en âme et en corps à la gloire du ciel ».

 

Le mystère de l’Assomption est le privilège marial qui répond au privilège de l’Immaculée Conception : si Marie est la toute-pure, devenue la Mère de Dieu, associée à l’œuvre rédemptrice de son Fils, il convenait que Dieu l’élevât à la Gloire du Christ ressuscité et monté au ciel. Après l’Ascension du Seigneur, l’Assomption de Notre-Dame est pour nous le gage de notre appel à la Gloire : à côté de l’humanité du Christ, une personne humaine est entrée dans la vie des Trois et ne cesse, avec Jésus, d’intercéder pour que nous soyons là où elle est.

 

Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous droits réservés

 

 

vitrail-choeur-cathedrale-cambrai vitrail-choeur-cathedrale-cambrai  

Article publié par Service com • Publié Mercredi 12 août 2015 • 1275 visites

Haut de page