Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Appel décisif : 93 à dire "Me voici !"

C'est à la basilique Sainte-Maxellende de Caudry que se sont donné rendez-vous, cette année, les membres de l'équipe diocésaine du catéchuménat pour entourer les 93 adolescents et adultes qui demandent à recevoir des sacrements de l'Initiation chrétienne

Aux côtés des catéchumènes,on aperçoit dans le regard des accompagnateurs ou des futurs parrains ou marraines quelques bribes de fierté envers celles et ceux qui font la démarche ( et ils sont de tous âges !) de demander le baptême, la  confirmation et l'eucharistie.

Des paroissiens de chaque doyenné de notre diocèse sont là eux aussi pour prier, encourager les petits derniers de l'Église diocésaine qui seront baptisés dans la nuit de Pâques.

Mgr Garnier a tenu à être présent, il redit l'importance de cet appel décisif et félicite celles et ceux qui s'engagent aujourd'hui " vous donnez aux vieux baptisés que nous sommes un nouvel élan par ce que vous êtes et ce que vous faites"

appel décisif 2018 14 appel décisif 2018 14  appel décisif 2018 140 appel décisif 2018 140         appel décisif 2018 15 appel décisif 2018 15  

 

Après l'accueil de Dominique en tant que membre de l'EAP, de 3 catéchumènes de l'an dernier (ils étaient 67 en 2017) et de Michèle Turpin, responsable diocésaine du catéchuménat, c'est Mgr Garnier qui prend la parole et donne quelques conseils à ces 93 personnes qui "ont reconnu dans le Christ une source de joie et de bonheur" ( nous a redit Michèle).

appel décisif 2018 8 appel décisif 2018 8     appel décisif 2018 10 appel décisif 2018 10      DSC_0141 DSC_0141  

 

4 mots doivent vous aider, nous aider à faire route en tant que baptisés ou futur baptisés :

- le Christ : c'est à lui que vous avez répondu, vous voulez le suivre et répondre à son appel

- l'Évangile : on connaît le Christ par les évangiles, si on ne les écoute pas on perd la Source !

- l'Église : on a besoin d'elle pour lire l'Évangile, pour rester accrocher au Christ. Parfois elle nous déçoit. L'Eglise est fragile à cause de nos propres fragilités mais elle reste notre Mère ! C'est l'Eglise qui nous donne tout ( le pardon..., elle a sa sainteté), sans elle que serions-nous ?

- le monde : c'est le plus important. Le monde ne va pas bien, il tourne mal. C'est à nous baptisés, au quotidien de faire pour qu'il tourne mieux !

La messe se poursuit avec le temps de la Parole.

L'appel des catéchumènes est à l'image de ce qu'ils sont. Et dans l'assemblée nous avons eu des " Me voici" timides, des réservés, des enjoués, des joyeux, des convaincus.....

Pour l'inscription de leur nom dans le registre des appelés, l'émotion et la fierté se perçoivent dans les gestes entre catéchumène et "futur parrain ou marraine", chacun avance en silence, leur nom inscrit, on les sent sereins....

Michèle annonce que le registre d'inscription des "appelés" sera confié aux communautés religieuses de notre diocèse, et que durant tout le temps du Carême, celles-ci prieront pour ces 93 catéchumènes appelés.

 

appel décisif 2018 98 appel décisif 2018 98    appel décisif 2018 104 appel décisif 2018 104    appel décisif 2018 106 appel décisif 2018 106  

 

Lors du mouvement de communion, les catéchumènes reçoivent la bénédiction d'un prêtre, encouragement, bienveillance et félicitations se lisent dans le regard de ceux qui donnent cette imposition aux nouveaux venus.

Un beau moment comme celui vécu ne peut s'achever sans remerciement : le doyenné a été mis à contribution pour la confection des écharpes ( avec un petit bout de dentelle de Caudry !), d'autres se sont investis dans les chants, le service de l'autel, l'entretien de la basilique, l'accueil, le pot de l'amitié. Que ces petites mains discrètes soient remerciées car rien n'a été oublié !

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié Dimanche 18 février 2018 • 4241 visites

Haut de page