Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Benoît : un "cardiacre "

De son métier: cardiologue et de sa mission: diacre permanent, le voilà devenu un "cardiacre" au service de ses frères, collègues, confrères pour annoncer comme Philippe et d'autres la Bonne Nouvelle à tous ceux qu'il croisera !

Un grand acrostiche en guise d'article, pour signifier l'importance des deux missions de Benoît réunis aujourd'hui en une, celles de soigner les coeurs physiquement et spirituellement !

Mgr Garnier le  rappellera d'ailleurs dans son homélie, le mot coeur est cité 853 fois dans la Bible ! Des coeurs meurtris, endurcis, alourdis " Que Dieu nous en préserve ". Par contre que Dieu, Benoît, affermisse ton coeur et le sanctifie pour le plus grand bonheur de l'Eglise "

 

 

C’est dans une église comble entouré de sa famille, des paroissiens et de ses nombreux amis

 

A l’église St Géry de Valenciennes qu’a eu lieu l’ordination diaconale de Benoît Dalle.

 

Rassemblés autour de lui de nombreux diacres permanents des diocèses de Lille et Cambrai !

 

Dans une atmosphère de joie perceptible et de recueillement envers ceux qui ne sont plus là

 

Ils s’avancent (Sabine et Benoît) précédés par les servants d’autel, au centre de la procession

 

On devine fierté, stress, inquiétude, bonheur et grâce sur leurs visages pourtant si sereins

 

Le Christ les appelle aujourd’hui à une nouvelle mission. Ensemble ils y ont mûrement réfléchi et ont dit

 

OUI, comme Marie, ils ne savent pas trop ce qui les attend mais leur confiance en Dieu est

 

Grande et ils acceptent devant tous ce samedi 25 novembre de la montrer !

 

Une Eucharistie belle et touchante, émouvante et priante, par les vitraux le soleil donne

 

Et l’on ressent la joie du Ciel qui résonne dans la litanie des Saints que l’on chante en chœur.

 

 

 

Durant la vêture, l’émotion est visible chez l’ordinand, les membres de sa famille, les fidèles et

 

Intérieurement chez tous les diacres présents qui revivent sans doute ce grand moment !

 

A la table Eucharistique, les gestes sont hésitants mais Benoît fait de son mieux.

 

Célébrer le Seigneur de tout son cœur dans une assemblée est moins impressionnant qu’à l’autel !

 

Riche de tous les sourires, félicitations et conseils de cette journée, Benoît et Sabine tiennent

 

Ensemble, à remercier ceux qui ont œuvrés pour que ce moment soit beau et inoubliable.

 

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié Dimanche 26 novembre 2017 • 252 visites

Haut de page