account_circle

25 Mars : Nuit des témoins

Veillée reportée à l'automne

en raison des mesures nationales

prises pour endiguer

l'épidémie de coronavirus.


>>>>> Communiqué de presse : L’AED reporte la Nuit des Témoins 2020

 

Veillée de prière et de témoignages
en union avec les chrétiens persécutés
Organisée par l'Aide à l'Eglise en Detresse (AED) 

Selon la Commission des épiscopats de la communauté européenne (COMECE), plus de 200 millions de chrétiens à travers le monde ne peuvent pas vivre leur foi librement ; 75 % des persécutions religieuses touchent des chrétiens.

Depuis plus de 70 ans, l’AED (Aide à l’Eglise en détresse) soutient les Eglises souffrantes, dans une triple mission d’information, de prière et de partage.

Chaque année, dans différentes villes de France, elle organise une veillée de prière et de témoignages, la Nuit des Témoins,  pour faire mémoire des prêtres, religieuses, laïcs tués en 2019 dans l’exercice de leur mission, et rendre hommage aux chrétiens persécutés à travers le monde.

En 2020, elle passera dans 4 villes: Chalon-sur-Saône, Caen, Cambrai, Cognac avant de terminer le 27 mars à la Basilique du Sacré-Coeur à Paris.

A Cambrai, cette veillée aura lieu mercredi 25 mars 2020, de 20 h à 22 h, à la cathédrale Notre-Dame de Grâce.

Au cours de cette veillée présidée par Mgr Vincent Dollmann, archevêque de Cambrai, trois témoins viendront présenter la situation générale de leur pays et des chrétiens en particulier :

  • Sœur Julienne Nikiema, de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame du Lac Bam (Burkina Faso) : elle parlera de la situation dramatique des populations et des communautés chrétiennes du nord et de l’est du pays, assaillies par les terroristes.
  • Père Johnny Abu Khalil, Curé de Taybeh (Cisjordanie) : il témoignera des difficultés quotidiennes des chrétiens palestiniens à vivre sur leur terre et à pratiquer leur foi, et de son action pour ceux qui sont tentés par l’émigration.
  • Mgr Jaime Villarroel, évêque de Carúpano (Vénézuela) : il parlera d’un pays économiquement ruiné, rongé par la violence, où l’Eglise, par ses actions sociales reste la seule institution fiable pour des milliers de pauvres. 

___________________________________________________________________________________________________________________________

L’Aide à l’Eglise en Détresse (AED) est une Fondation internationale de droit pontifical. Depuis 1947, elle soutient les chrétiens partout où ils sont persécutés ou menacés. Elle intervient dans plus de 150 pays, à travers plus de 5000 projets par an.
___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 



En 2019, nuit des témoins à Notre-Dame de Paris

Article publié par Service communication • Publié le Mercredi 22 janvier 2020 • 1264 visites

keyboard_arrow_up