La Résurrection du Tour Saint Cordon

Quelle joie de se retrouver sans masque au musée, en plein air, de bon matin pour célébrer Notre Dame ! 2500 chaises et ce n'était pas assez ce dimanche 11 septembre, de nombreux pèlerins ont dû rester debout pendant la messe.

Un soleil, des températures correctes pour un matin de septembre et une foule qui se rend dans le jardin du musée, cela fait 7 ans que l'on attendait ce retour. Entre les attentats et la Covid-19, les diocésains avaient été privés de la messe du St Cordon dans ce bel espace ! Quant au tour il va aujourd'hui retrouver sa forme initiale, ses 17 km avec la possibilité de porter la Vierge, de toucher son manteau ou de passer dessous. Pour ce 1014ème tour du St Cordon, 2500 chaises ont été placées et seront toutes occupées lors de la célébration. Tous sont venus retrouver Notre Dame du St Cordon, celle qui délivra Valenciennes de la peste en 1008. Des politiques aux fidèles valenciennois, des jeunes aux plus fragiles, en famille, entre amis, en paroisse, le tour retrouve ses habitués pour le plus grand bonheur de la confrérie des royers qui s'est démenée pour que cette fête soit belle !

L'abbé Jean-Marie Launay recteur, est heureux de ce rassemblement. Il remercie chaleureusement les services municipaux, la ville de Valenciennes, ses élus, les polices nationales et municipales....Pour ce grand retour de la Vierge au jardin du musée il a invité Mgr Xavier Mallle, né à Valenciennes un 14 septembre il y a 57 ans ! Ce dernier est aujourd'hui évêque de Gap et est ravi de revenir sur les terres valenciennoises qu'il n'a fréquenté qu'un an. 

La Vierge portée par les royers arrive du lycée Notre Dame, suivie des servants d'autel, diacres, prêtres et évêques; les élus de la cité ne manquent pas à l'appel : les maires de Valenciennes et St Saulve sont présents, le sous-préfet Michel Chiplevsky à la droite de Laurent Degallaix, la députée Béatrice Descamps, et la vice-présidente du Sénat Valérie Letard. 

Dans son introduction Mgr Malle rappelle que les pestes d'aujourd'hui ne manquent pas : le pape parle d'une troisième guerre mondiale aux portes de l'Europe et demande que le 14 sept, jour de la Croix Glorieuse le monde prie pour la paix. Aujourd'hui nous anticipons cette demande et auprès de Notre Dame du St Cordon nous présentons notre demande de paix pour nos foyers, nos paroisses, nos diocèses, notre pays et pour le monde. 

Le 11 septembre est une date lugubre pour New York, il y a 21 ans, 2 avions s'abattaient sur les tours jumelles du World Trade Center faisant près de 3000 morts. Le 11 sept 1942, une rafle emporte 65 juifs valenciennois la veille du St Cordon, ils sont déportés à Auswitch et ne reviendront pas. C'est à toutes ses victimes que nous pensons aussi aujourd'hui.

Dans son homélie, Mgr Malle, nous interpelle : "n'avons-nous jamais été contre la paix ? Dans nos associations, nos familles, nos quartiers, nos paroissses mais Dieu nous a fait miséricorde. Nous sommes si petits dans cette humanité et Dieu est grand et puissant. Rien n'est impossible à Dieu. Comment aujourd'hui un dirigeant peut-il se croire tout puissant, provoquer une crise énergétique mondiale, comment peut-il causer des crimes contre l'humanité et entraîner son peuple dans cette politique de mort ? Nous devons prier pour nos dirigeants et particulièrement ceux qui oppressent leur peuple et les autres. Dans la seconde lecture, Dieu n'a t-il pas offert son pardon au persécuteur qu'était Saül devenu Saint Paul ? Avec le chapelet, avec Notre Dame prions pour l'Ukraine, pour la Russie...Comme dans la première lecture Moïse a supplié et Dieu a entendu sa prière. La miséricorde de Dieu est infinie; dans son coeur Dieu accueille nos misères, nos infidélités." 

L'Eucharistie se poursuit par une prière universelle, les intentions ne manquent pas: celles de nos coeurs, celles du monde, celles de l'Eglise. 

Au moment de démarrer le tour chacun est invité à respecter le groupe avec lequel il est venu : les marcheurs de Notre Dame, les servants, les jeunes, les politiques, les religieuses, les prêtres et diacres, les personnes à mobilité réduite, les pèlerins. Ce petit tour nous emmène pour deux heures de marche et de prière autour du musée, de la place d'armes à l'école St Jean Baptiste où elle change son manteau. Puis une première étape chez les frères de la charité permet aux malades, et pèlerins de passer sous le manteau protecteur de la Vierge Marie. 

Pour les plus courageux le grand tour se poursuit en direction de la maternité de Monaco, pour les autres le rendez-vous est fixé en l'église St Géry à 17h30 pour le retour de Notre Dame. 

Ce fut une grande joie pour tous de retrouver ce traditionnel tour et aux dires des habitués ce sera un St Cordon mémorable par le nombre:  3000 pour le Petit Tour !

-" En 25 ans de Petit Tour c'est la première fois que je vois tant de monde "

- " C'est aujourd'hui mon 70ème tour, j'avais 5 ans la première fois et c'est beau de retrouver tant de pèlerins !"

Merci Marie pour ces belles retrouvailles, de ton manteau protège-nous !

 

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié le Dimanche 11 septembre 2022 • 1421 visites

keyboard_arrow_up