Saint Joseph, pourquoi lui dédier une année ?

Dossier "Grand Angle" paru dans le numéro d’Église de Cambrai de mars 2021

Dans la Lettre Apostolique Patris corde, Avec un cœur de père, le pape François fait mémoire du 150e anniversaire de la proclamation de saint Joseph comme Patron de l’Église par le pape Pie IX et décrète une année spéciale dédiée à saint Joseph.  Commencée le 8 décembre 2020, elle se poursuivra jusqu’au 8 décembre 2021.

Le 19 mars l’Eglise célèbre la solennité de saint Joseph, époux de la Vierge Marie ; c’est l’occasion d’apprendre à connaitre cette figure importante et pourtant peu connue des catholiques.

 

Qui est St Joseph, l’époux de la vierge Marie ?

Selon l'évangile de saint Matthieu, chapitre 1, verset 19 "C'était un juste". Les évangiles n’ont conservé aucune parole de ce "juste".
Le charpentier de Nazareth en Galilée, fiancé de Marie, époux aussi discret que fidèle et chaste, est l’image même du père nourricier et éducateur de Dieu le Fils.
Joseph comme la Vierge Marie place sa confiance en Dieu. L'ange lui avait dit : "Ne crains pas de prendre chez toi, Marie, ton épouse." et Joseph prit chez lui Marie son épouse.
L'ange lui avait dit : "Lève-toi, prends l'enfant et sa mère" et Joseph se leva, prit l'enfant et sa mère et s'enfuit en Égypte. Il est un vrai fils d'Abraham : il croit et fait ce que Dieu lui dit.
Lorsque Jésus disparaît pendant trois jours lors du pèlerinage à Jérusalem, Joseph accompagne Marie : "Ton père et moi nous te cherchions." Et Jésus, redescend à Nazareth, soumis à celui qui, sur terre, a autorité paternelle sur lui.
Dieu a confié son fils à Joseph, à celui qui était l'homme le plus capable au monde d'être la parfaite image du Père. Après Marie, Mère de Dieu, aucun saint n’a occupé autant de place dans le Magistère pontifical que Joseph, son époux.

St Joseph est le Saint patron des artisans, des charpentiers, des pères de famille et de l’Eglise universelle

Joseph, l’incarnation du père dans les évangiles

Dans sa lettre apostolique Patris Corde, François débute ainsi « Avec un cœur de père : C’est ainsi que Joseph a aimé Jésus, qui est appelé dans les quatre Évangiles « le fils de Joseph ».

Les deux évangélistes qui ont mis en relief sa figure, Matthieu et Luc, racontent peu, mais bien suffisamment pour le faire comprendre, quel genre de père il a été et quelle mission lui a confiée la Providence. »

St Joseph est un saint à part : sa grandeur consiste dans le fait qu’il a été l’époux de Marie et le père adoptif de Jésus.

St Joseph a eu le courage d’assumer la paternité légale de Jésus à qui il donna le nom révélé par l’ange : « Tu lui donneras le nom de Jésus, car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés ». En ne nommant pas l’enfant lui-même, il a reconnu ne pas en être le propriétaire comme l’aurait été un père à cette époque.

Saint Paul VI observe que la paternité de Joseph s’est exprimée concrètement dans le fait « d’avoir fait de sa vie un service, un sacrifice au mystère de l’incarnation et à la mission rédemptrice qui y est jointe ; d’avoir usé de l’autorité légale qui lui revenait sur la sainte Famille pour lui faire un don total de soi, de sa vie, de son travail ; d’avoir converti sa vocation humaine à l’amour domestique dans la surhumaine oblation de soi, de son cœur et de toute capacité d’amour mise au service du Messie germé dans sa maison ».

Saint Joseph, une figure de sainteté à laquelle s’identifier

En tant que descendant de David (cf. Mt 1, 16.20), la racine dont devait germer Jésus selon la promesse faite à David par le prophète Nathan (cf. 2 S 7), et comme époux de Marie de Nazareth, saint Joseph est la charnière qui unit l’Ancien et le Nouveau Testament.

Saint Joseph ne cherche pas à expliquer, il accueille. Il accueille Marie et son enfant, il accueille Jésus comme son propre fils, il accueille la volonté de Dieu, il accueille les paroles de l’ange et fuit en Egypte. A travers lui, semblent résonner les ardentes paroles de Job qui, à l’invitation de sa femme à se révolter pour tout le mal qui lui arrive, répond : « Si nous accueillons le bonheur comme venant de Dieu, comment ne pas accueillir de même le malheur » (Jb 2, 10).

Saint Joseph est aussi le saint patron des artisans. Le travail est une notion forte qui le caractérise comme les attributs des apôtres. Saint Joseph était un charpentier qui a travaillé honnêtement pour garantir la subsistance de sa famille. Jésus a appris de lui la valeur, la dignité et la joie de ce que signifie manger le pain, fruit de son travail

Prière à St Joseph
du pape François extraite de la lettre apostolique Patris Corde

Salut, gardien du Rédempteur,
époux de la Vierge Marie.
À toi Dieu a confié son Fils ;
en toi Marie a remis sa confiance ;
avec toi le Christ est devenu homme.

O bienheureux Joseph,
montre-toi aussi un père pour nous,
et conduis-nous sur le chemin de la vie.
Obtiens-nous grâce, miséricorde et courage,
et défends-nous de tout mal. Amen.

 

Par des statues ou des vitraux, saint Joseph est très présent dans les églises du diocèse.

 

Article publié par Service communication • Publié le Jeudi 17 mars 2022 • 578 visites

keyboard_arrow_up