Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Soeur Bernadette Moriau témoigne "sur ses terres" !

Originaire de Raismes, elle revient régulièrement visiter sa famille à Odomez. C'est dans cette optique de témoigner chez elle et de rendre grâce en famille qu'elle était présente à Vieux-Condé ce samedi 28 avril.

Susciter les malades à aller à Lourdes c'est désormais ma mission !

 

 

 

 

Comment à 79 ans Sr Bernadette se retrouve chargée d'une belle et noble mission suite à sa guérison miraculeuse: celle de témoigner, de susciter, d'accompagner ?

Voilà en quelques lignes son histoire partagée hier soir devant 75 personnes. Beaucoup d'entre elles la connaissaient, c'est donc avec beaucoup d'émotions qu'elle a témoigné à coeur ouvert !

 

sr bernadette moriau sr bernadette moriau      sr bernadette moriau sr bernadette moriau     DSC_0599 DSC_0599  

 

Né en 1939 à Raismes, elle connait bien notre diocèse et particulièrement la paroisse de son frère: St François en Val D'Escaut...C'est l'église St Martin de Vieux Condé qui accueille donc notre 70ème miraculée de Lourdes. Reconnue comme telle depuis le 11 février 2018, Sr Bernadette enchaîne les interviews, les témoignages, les télés, elle a un agenda rempli comme celui d'un ministre mais c'est tout humblement et simplement qu'elle rapporte l'extraordinaire grâce dont elle a été le témoin.

 

Elle quitte le Nord à l'âge de 19 ans pour entrer à Nantes chez les Francicaines oblates du Sacré Coeur de Jésus. Son diplôme d'infirmière en poche, elle se voit déjà soulageant, consolant, accompagnant, une vocation de soignant du corps et des âmes ! Mais voilà Dieu en a décidé autrement : atteinte du syndrôme de "la queue de cheval" , elle va passer de soignante à malade. Elle subit 4 opérations chirurgicales lourdes mais la maladie progresse. Elle s'handicape chaque mois un peu plus. Des appareillages et la morphine viennent essayer de soulager ses douleurs. En 2008 c'est son médecin qui est aussi responsable du pélerinage de Lourdes qui lui propose de venir en pélerinage. Elle connaît la cité mariale mais n'a jamais péleriné comme malade. Elle ressent cet appel en elle comme une grâce en cette année jubilaire (2008) et de plus elle se nomme Bernadette !

Elle part le 03 juillet en diocèse, en Eglise, en fraternité (malades et hospitaliers). Elle vit sereinement chacune des rencontres avec le Christ; elle redécouvre l'importance de la grotte et la présence silencieuse de Marie et Bernadette. Elle demande lors du sacrement des malades de pouvoir vivre avec ses douleurs. Aux piscines elle prie pour la guérison du coeur, en aucun cas sa guérison physique. Pendant la procession du Saint Sacrement elle ressent très fort la présence de Jésus qui lui dit "je vois ta souffrance, celle des autres, donne-moi tout". Consacrée, elle a déjà tout donné et offrir maintenant ses douleurs pour le salut des Hommes prend tout son sens. Elle rentre de son pélerinage épuisée et souffre pendant 3 jours.

Le 3ème jour le 11 juillet 2008, un vendredi à la communauté il y a un temps d'adoration aux mêmes heures que celui de Lourdes. Elle y participe avec Sr Albertine et elles sont en union avec les malades de Lourdes; Sr Bernadette revit intensément ce temps comme celui à la basilique St PieX. Au bout de 3/4 d'heure elle ressent une grande détente de tout son corps et une immense chaleur l'envahit. Elle ne comprend pas ce qui lui arrive et de retour dans sa cellule elle entend "quitte tes appareils". Comme dans l'Evangile où Jésus dit au paralytique "quitte ton grabat, lève-toi et marche", elle obéit et retire corset, sonde, appareil orthopédique. Elle s'aperçoit que son pied déformé ne l'est plus. Elle arrête tout traitement. Avec Soeur Albertine qui elle aussi constate l'état physique de Sr Bernadette, elles pleurent et rendent grâce. Le lendemain elle parcourt sans difficulté 5km en forêt.

Le 15 juillet son docteur constate aussi les améliorations de l'état de santé de sa patiente qui n'a plus rien ! Tous les professionnels de santé kiné, rhumatologue.... font le même constat.

 

 

DSC_0005 DSC_0005      DSC_0088 DSC_0088      vignette_Adoration vignette_Adoration    

 

Elle rencontre ensuite son évêque Mgr Jacques Benoît Gonnin qui lui demande de faire un dossier médical, elle rencontre de nombreux docteurs dans tous domaines toujours bienveillants mai pas forcément croyants !

Elle ne comprend pas ce qui lui arrive et se demande pourquoi elle ? à son âge ? " Dieu m'a fait miséricorde" dit-elle, c'est un don que j'ai reçu en Eglise et pour l'Eglise.

 

JE SUIS DESORMAIS UN INSTRUMENT DE DIEU POUR CHANTER ET PRIER L'ESPERANCE SUR LES ROUTES COMME SAINT FRANCOIS

 

 

 

 

 

 

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié Dimanche 29 avril 2018 • 426 visites

Haut de page