A Denain,
le Patro, quel bel esprit de famille !

Jusqu’au 31 juillet, l’accueil de loisirs « Les Bleuets du Nord » bat son plein. Immersion.

Ce 21 juillet, sous un soleil éclatant, le parc du Patro a vécu sa fête annuelle au rythme d'un déjeuner puis du spectacle «Sur la route des étoiles avec le Petit prince» joué par les enfants, sans oublier les stands de jeux, la pêche à la ligne … Président des «Bleuets» -l'asso est plus que centenaire-, Raymond Palladini, affairé à la friteuse, salue la disponibilité des sœurs Servantes des pauvres (oblates bénédictines, ndlr) : «Dites, 220 gamins de 3 à 9 ans, et des jeunes de 10 à 15 ans, accompagnés d'une trentaine d'animateurs, çà ne court pas les rues aujourd'hui !». Sœur Marie-Annunciata, directrice du Patro, va ici et là, passe quelques consignes tout en aidant et veillant aux derniers préparatifs … «Elle m'épate, confie Christophe, car elle garde son large sourire qui apaise instantanément». Marie-Yvonne est venue, avec une vingtaine de bénévoles, prêter main forte. Son domaine, c'est le repassage. Yolande, elle, vient de Mayenne et a participé à la confection des costumes du spectacle qui sera joué dans l'après-midi : seize scènes au total avec des titres que l'on retient : «Dessine-moi un mouton», «Une fleur unique au monde», «Les trésors cachés de l'amitié» … Engagées mais non pratiquantes, Annie et Marité, veuves et encore jeunes, sont venues «se changer les idées, rendre service parce que çà fait vraiment du bien au moral !». Beau cri du cœur. Mère prieure de la communauté qui compte huit sœurs, Marie-Moïse Amélie ne dit pas autre chose : «Ici, je retiens d'abord un esprit de famille». Animatrices, Amandine, Noémie et Cécile, respectivement lycéennes ou salariée,  redisent cela avec leurs mots : «Un lien s'établit avec les jeunes qui nous sont confiés, il y a une vraie complicité, et leurs différences sont d'abord une richesse; n'oublions pas qu'une trentaine vivent en familles d'accueil». Responsable de l'action catholique des enfants (ACE) sur le pays de Condé, Christiane vient encourager le Patro et séjournera trois jours ici, début août, avec une vingtaine de gamins : «La question aujourd'hui est de savoir comment des enfants pauvres, qui maîtrisent mal la lecture et l'écriture, peuvent aller aux sacrements. Nous devons bouger, mais avec eux et leurs parents, dans la confiance réciproque!".

Parmi les animateurs cette année, Maxence, Julien et Maxence, séminaristes du diocèse, et cinq membres de la communauté saint Martin, à Evron (Mayenne), dont Cyprien, 25 ans, qui sera ordonné diacre l'an prochain : «En vivant ici depuis le 8 juillet, je mesure la pauvreté économique et sociale de la ville; le travail des Servantes, depuis trois générations, répond à un vrai besoin et sécurise les parents … Si les jeunes n'étaient pas là, ils traîneraient à coup sûr dans la rue !». C'est dit. Avant le déjeuner en plein air, la messe est célébrée, présidée par le père Francis Obah, assisté de Christophe Decherf, doyen du Denaisis, et de Pierre-André Chevaux, prêtre de l'Emmanuel : «Prendre le temps d'écouter ce que Jésus a à nous dire, au coeur de l'été, je vous invite à cela ... Regardez comment nos soeurs donnent du temps aux autres à pied ou à vélo (visite dans les familles, piqûres à faire ...) mais d'abord au Seigneur par leur vie au rythme de saint Benoît" invite le père Christophe, dans son homélie. Ce jour anniversaire des 50 ans d'un homme marchant sur la Lune pour la première fois, les jeunes petits princes auront été fiers de se présenter en public devant leurs familles ou parents conquis. Ensemble, ils ont rendu visible la charte de vie du Patro et ses mots "culte" : politesse, partage, respect, esprit d'équipe, absence de moquerie, de challenge. Ne pas se battre, ne pas mentir. 

Révolutionnaire, non ? A l'année prochaine !

Philippe Coursier

 

*Tous renseignements : 03 59 95 88 97 (lesbleuetsdunord@orange.fr)

 

Article publié par Service com • Publié le Jeudi 25 juillet 2019 • 658 visites

keyboard_arrow_up