Ordinations presbytérales des prêtres de la communauté St Martin

Don Louis-Gustave de Torcy et Don Pierre Bernard arriveront sur la paroisse de Douai en septembre.

 

Le 20 janvier 2021, le père Emmanuel Canart, vicaire général, annonçait la venue de la communauté Saint-Martin à Douai.

A compter du 1er septembre 2021, Don Emmanuel Rousselin sera le curé modérateur de la paroisse Saint-Maurand-Saint-Amé et curé in solidum des autres paroisses du doyenné de Douai.

Deux autres prêtres de la communauté Saint-Martin l'accompagneront dans cette mission, Don Louis-Gustave de Torcy et Don Pierre Bernard. Ils seront ordonné prêtre le samedi 26 juin 2021 à 10h en la basilique Notre-Dame de l’Épine à Évron.

La célébration sera retransmise en direct sur la page : https://www.communautesaintmartin.org/article/direct/

Pour plus d'information, cliquez-ici.

 

Témoignage de Don Louis-Gustave de Torcy

Louis-Gustave de Torcy Louis-Gustave de Torcy  

Je suis né à Paris et j'ai ensuite pas mal bougé, notamment aux Etats-Unis où j'ai passé mon adolescence. Je n'avais donc pas vraiment de port d'attache et le modèle de la communauté Saint Martin avec sa mobilité et sa vie commune me convenait bien. J'y suis donc entré comme séminariste à 20 ans et j'y ai tissé de beaux liens avec les autres séminaristes dans une ambiance familiale. J'ai fait une année de stage en paroisse à Vouvray, près de Tours, où j'ai vécu avec trois prêtres pour découvrir la réalité du terrain. Je me suis pas mal occupé des jeunes à travers l'aumônerie, le catéchisme et les servants, mais je me suis aussi occupé d'enfants handicapés et de personnes malades. Cette année pastorale m'a confirmé dans mon désir d'être prêtre et je suis retourné au séminaire pour y faire trois années de théologie. J'ai été ordonné diacre il y a un an et envoyé à St Raphaël. Quand j'ai annoncé aux paroissiens que je partais à Douai, j'ai été surpris de découvrir que beaucoup d'entre eux venaient en fait du nord. Les paroissiens m'ont dit beaucoup de bien de cette région et particulièrement de la chaleur humaine des gens qui y habitent.

A la rentrée, je serai ce que l'on appelle un "bébé prêtre", c'est à dire que j'aurai tout à découvrir : à la fois au niveau de la paroisse, mais aussi de ma nouvelle identité de prêtre. C'est impressionant mais vraiment stimulant. C'est le Seigneur qui nous appelle et qui nous envoie, donc je suis confiant que je serai à ma place et qu'Il sera à mes côtés. J'espère servir au mieux dans les missions que me confiera don Emmanuel auprès des paroissiens. Je me confie à vos prières et vous assure des miennes.

 

Article publié par Service communication • Publié le Lundi 07 juin 2021 • 1323 visites

keyboard_arrow_up